Les évolutions de l’offshoring

McKinsey commente les résultats d’une enquête sur les acteurs de l’offshoring et les gains à attendre d’un véritable partenariat entre ces spécialistes et leurs clients. Naturellement je n’invite pas à confondre offshore et externalisation ni à limiter cette dernière aux seules dimensions informatiques du SI! Cet article est intéressant parce qu’il montre que de nouveaux acteurs, pour rentrer sur un marché établi, proposent de nouveaux modes de travail bénéfiques également pour leurs clients lorsqu’ils acceptent de s’engager sur la voie exigeante du partenariat avec leurs fournisseurs.

Pour lire l’article de McKinsey, c’est ici.

À propos de Olivier Paradis

Directeur des ressources humaines, mobilisé par le passage d'une gestion statutaire des RH à une gestion par les compétences, expérimenté dans l'alignement des politiques, objectifs, organisations et outils RH sur la stratégie des organisations, féru de SIRH et de nouvelles technologies pour l'entreprise
Ce contenu a été publié dans externalisation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les évolutions de l’offshoring

  1. L’externalisation n’a cessé de croître. Elle a commencé avec la saisie comptable, aux ressources humaines, à l’informatique, maintenant le marketing. Bien sûr que c’est la concurrence sur le marché qui est de plus en plus dure, qui a poussé les entreprises à adopter l’externalisation. L’externalisation des activités (saisie comptable, informatique, …) a donc pour but de réduire les charges pour que l’entreprise soit plus compétitive sur le marché concurrentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>