vers un SIRH 2.0 ?

La semaine dernière à Paris s’est tenu le forum RH Peoplesoft 2009, essentiellement consacré à la version 9.1 du produit-phare ainsi qu’à la version 8.50 des PeopleTools. Plus de trois cent personnes, clients et partenaires européens, ont assisté à tout ou partie des présentations et ateliers.

Au lendemain de l’Oracle Open World 09 de San Francisco, on peut se demander à quoi peut bien servir une nouvelle version de Peoplesoft. Au-delà même des importantes considérations stratégiques ou commerciales d’Oracle, illustrées par les annonces concernant Fusion à l’OOW 09 et les réactions mitigées qu’elles suscitent (voir par exemple ici ), la réponse qui s’est dégagée lors de cette journée, c’est l’émergence des technologies 2.0 non seulement dans l’ergonomie des logiciels mais aussi dans l’approche des problèmes et de leurs solutions par les utilisateurs.

Mme Sylvie Chauvin, présidente pour la France de Markess International, a présenté les nouvelles pistes d’optimisation des ressources humaines  telles qu’elles résultent des enquêtes conduites par son cabinet. Elle en voit quatre:

  • l’optimisation de la gestion administrative des RH (référence à l’étude la plus récente et à propos de laquelle j’ai publié un billet ici-même
  • l’amplification de la gestion des talents
  • l’amélioration du sourcing (par exemple: externalisation ou mise en place de solution SaaS)
  • l’adoption des technologies et solutions du Web 2.0

M. David Guillocheau, directeur général de Talentys, a brossé les grands traits de l’état de l’art en matière d’entreprise 2.0:

  • c’est un phénomène importé dans les entreprises par les utilisateurs à partir de leurs usages non-professionnels, parce que les effets « réseau » et « collaboration » leur donnent du pouvoir
  • la première politique RH impactée par le 2.0 c’est le recrutement: les candidats sont super-présents,  super-informés et super-collaboratifs
  • on peut aborder le sujet de plusieurs manières dans l’entreprise: par la technologie, par la démographie (la génération Y vs la génération X ou vs les baby-boomers), par la stratégie (référence faite à HCL une compagnie indienne d’offshoring qui affirme « employees firts, customers second », je renvoie sur la question des nouveaux acteurs de l’offshore à l’étude McKinsey citée ici)
  • un SIRH 2.0 allie processus collaboratifs, annuaire d’entreprise aux profils « enrichis », communauté de pratiques (à distinguer des communautés de talents, d’utilisateurs ou d’innovation) et marketing RH.

C’est à partir de constats équivalents à ceux énoncés ci-dessus qu’Oracle a construit sa nouvelle version de Peoplesoft et confirmé sa prétention de vouloir faire au moins aussi bien que les éditeurs « de niche ». Ce que j’ai vu dans les démonstrations de la 9.1 aussi bien en matière de décisionnel RH(module Workforce analytics) qu’en matière de travail collaboratif (module Workforce communication) est réellement impressionnant de fluidité et de souplesse. J’ai hâte de le voir fonctionner en vraie grandeur.

À propos de Olivier Paradis

Directeur des ressources humaines, mobilisé par le passage d'une gestion statutaire des RH à une gestion par les compétences, expérimenté dans l'alignement des politiques, objectifs, organisations et outils RH sur la stratégie des organisations, féru de SIRH et de nouvelles technologies pour l'entreprise
Ce contenu a été publié dans 2.0, externalisation, GA-Paie, SIRH, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à vers un SIRH 2.0 ?

  1. JFC dit :

    Bonjour,

    Merci à vous de ce retour n’ayant malheureusement pas réussi à me dégager de mes obligations pour participer à cette conférence.

    Sur la partie SIRH et plus particulièrement sur workforce analytics, pensez vous que la solution oracle soit à la hauteur des acteurs spécialisés du marché (ex : business objects…)
    Cdt.

  2. Olivier Paradis dit :

    Bonjour,

    Merci de votre commentaire, le premier sur ce blog.
    Sur ce que j’ai vu l’autre jour (mais ce n’était qu’une démo dans un atelier d’une heure…), force est de reconnaitre que le décisionnel Oracle a gagné en maturité. Après, c’est la question de quels utilisateurs et quels besoins qui devrait déterminer le choix d’une solution.

  3. Bonjour,
    merci pour votre retour sur mon intervention pendant ce forum Oracle-Peoplesoft et surtout bravo pour votre blog. Il va contribuer à la nécessaire « évangélisation » des RH quant à l’importance du SIRH et des nouvelles technologies et usages 2.0.
    Au plaisir d’échanger ici ou sur http://www.talentpower.org
    David

  4. Olivier Paradis dit :

    Merci de votre appréciation.
    Je suis en effet un lecteur régulier de http://www.talentpower.org qui est une de mes références sur RH et 2.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>