Dématérialisation, ERP, SaaS et plus si affinités

Dans le cadre des Salons Solutions 2010 était organisé récemment au CNIT à La Défense un ensemble de manifestations dont voici la présentation (sur le site de l’éditeur, ici)

Des solutions adaptées dans les domaines des ERP, de la dématérialisation, de l’archivage en ligne, du CRM, de l’e-achat, de la GPAO, de la Finance et de l’e-business…, pour administrer les grandes fonctions, piloter l’activité, fidéliser les clients, développer des marchés et intégrer les solutions. Sur 8 000 m² d’exposition, plus de 7 000 visiteurs professionnels cœur de cible rencontreront – durant 3 jours au Cnit Paris La Défense – plus de 200 sociétés exposantes. Organisée par Infopromotions, cette manifestation professionnelle répond aux besoins d’information des petites, moyennes et grandes entreprises dans les domaines des systèmes, applications et progiciels d’entreprise.

Autant dire que les sujets abordés dans les allées et les salles de conférences n’étaient pas exclusivement ni même principalement RH. Cela étant j’y ai glané quelques informations que je juge intéressantes  (sachant que j’ai un peu laissé tomber le CRM, la GPAO et même le BI du développement durable!)

Pour le dire de manière plaisante et peut-être un peu caricaturale, je vois deux vainqueurs à ces trois jours et au moins un perdant. La dématérialisation et le SaaS sont partout, tout le monde en parle, tout le monde veut monter dans le train,  le papier n’est pas très écologique et l’informatique internalisée c’est vraiment du gaspillage réservé aux plus grandes entreprises (encore une fois je caricature, mon point de vue personnel est un tout petit peu plus subtil!). Même si on ne sait pas très bien forcément ce que ça recouvre et en quoi ça consiste,  incontestablement l’actualité positive est là: il n’y avait qu’à voir la foule qui se pressait aux deux tables rondes sur les bonnes pratiques pour conduire un projet de dématérialisation et à entendre les questions posées pour comprendre que oui vraisemblablement l’année 2011 sera l’année de la dématérialisation (pour la dématérialisation du bulletin de paie c’est en tout cas ce qu’a affirmé Eric Sabatier, directeur général de Novapost). Quant au SaaS, il est tellement mis à toutes les sauces qu’il perd en clarté ce qu’il gagne en fréquence d’utilisation et qu’un débat censé opposer les tenants du on-premise et des Capex aux partisans du SaaS et des Opex a tourné court au profit de ces derniers qui en ont profité pour se tirer un peu la bourre!

Le perdant c’est le cloud computing! Bien sûr il n’a pas totalement disparu, vous savez comment sont les informaticiens, ils adorent jargonner! Et justement aux yeux et aux oreilles des non-spécialistes la notion est encore un peu trop floue pour avoir été vraiment adoptée (peut-être est-ce un peu paradoxal puisque la mode est au SaaS…mais on ne peut pas demander à la mode d’être rigoureuse).

Avec l’excellente conférence sur la réconciliation entre la vue processus et la vue SI en matière de BPM, toutes ces réflexions qui peuvent sembler arides et excessivement techniques sont selon moi essentielles à la conception, la réalisation et surtout l’utilisation d’un SIRH. Je donne un nouveau coup de marteau sur un clou auquel je suis particulièrement attaché: le bon SIRH c’est celui qui est co-conçu, co-construit et co-piloté par la DRH et la DSI en bonne intelligence et en toute co-opération! Et s’il faut que les DSI fassent leur les caractéristiques essentielles de l’activité ressources humaines, il est tout aussi primordial que les DRH s’imprègnent des moteurs des transformations de l’activité SI. Je donne donc rendez-vous aux uns et aux autres pour une prochaine édition des salons Solutions!

À propos de Olivier Paradis

Directeur des ressources humaines, mobilisé par le passage d'une gestion statutaire des RH à une gestion par les compétences, expérimenté dans l'alignement des politiques, objectifs, organisations et outils RH sur la stratégie des organisations, féru de SIRH et de nouvelles technologies pour l'entreprise
Ce contenu a été publié dans externalisation, généralités, management, SIRH, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Dématérialisation, ERP, SaaS et plus si affinités

  1. Jean-luc dit :

    Voilà qui est bien parlé !

    Le SaaS est mis en avant aujourd’hui car il évite la confrontation entre un DSI, qui n’a plus le temps et le budget à consacrer à une activité sans lien avec le business, et un DRH qui peine à trouver les moyens à mettre en œuvre pour obtenir la productivité que la Direction attend de son organisation. Même si je pense profondément que le SIRH est en lien avec le Business et que savoir définir ses besoins ne requière que du bon sens et du travail…

  2. acpodae dit :

    Super article !
    Le SaaS à un bel avenir devant lui ….Les entreprises qui disposent de serveurs de messageries vont vite comprendre l’intérêt et les avantages d’évoluer vers le mode SaaS: réduction des coûts et développement des capacités opérationnelles….

  3. Ping : Dématérialisation, ERP, SaaS et plus si affinités | asSENSion

  4. Chris dit :

    Bonjour,

    Voici le retour d’expérience d’Antoine Couratier DSI et Christophe Thiery Chef de Projet du Groupe CESBRON sur la mise en place réussie de la dématérialisation de factures.
    Ils témoignent des apports d’une nouvelle méthode agile de spécifications fonctionnelles, la méthode TDR (Test Driven Requirements).

    Témoignage Video

    Cette nouvelle méthode de gestion de projet ITESOFT s’appuie notamment sur :

    – Des spécifications basées sur les besoins concrets et en langage client
    – Des efforts concentrés sur les besoins majeurs, validés par les users
    – L’opportunité de repenser les modes de fonctionnement / organisation
    – Des livrables prédéfinis, supports de pilotage et de communication
    – Une adhésion utilisateurs garantie grâce à une méthode indiscutable

    Pour plus de renseignements concernant la méthodologie de gestion de projet ITESOFT : FAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>