saine lecture pour les chômeurs et les autres

Je viens d’achever la lecture du livre de Marc Traverson intitulé « lettre à ceux qui ont momentanément perdu leur emploi » aux éditions Payot. J’ai été emballé par ce bouquin dans lequel je me suis reconnu à bien des pages!

La forme choisie, celle de la lettre, induit un ton direct et un discours marqué par la franchise bien qu’il ne manque jamais de bienveillance (ce qui change agréablement de la commisération impuissante en cours dans le service public de l’emploi et assimilés). Les conseils prodigués par l’auteur sont souvent de bon sens et parfois contre-intuitifs mais tous basés sur le parti pris du sous-titre « être prêt à saisir sa chance »: faisons du chômage, trop souvent perçu par ceux qui n’en sont pas victimes comme une disgrâce un peu infamante, une opportunité de développement personnel et professionnel. Evidemment, cela suppose quelques ressources, financières bien sûr, intellectuelles aussi, sociales surtout, mais rien n’empêche, au contraire, de commencer le trajet proposé par le développement de ces dernières!

Si j’avais pu lire ce bouquin avant de faire le grand saut, il ne m’aurait pas fait reculer mais j’aurais sans doute moins tâtonné. Je ne sais pas quand je sortirai de cette période de chômage mais je suis sûr d’en sortir positivement transformé. Donc, chômeur ou pas, n’hésitez pas à lire cet excellent ouvrage!

À propos de Olivier Paradis

Directeur des ressources humaines, mobilisé par le passage d’une gestion statutaire des RH à une gestion par les compétences, expérimenté dans l’alignement des politiques, objectifs, organisations et outils RH sur la stratégie des organisations, féru de SIRH et de nouvelles technologies pour l’entreprise

Ce contenu a été publié dans généralités, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à saine lecture pour les chômeurs et les autres

  1. Ping : Tweets that mention saine lecture pour les chômeurs et les autres | Olivier Paradis, le blog -- Topsy.com

  2. Chomeurs ??? Poleurs, oui, personnes en mutation !!!

    Je distingue un écart de génération dans le vocabulaire employé.

    Par ailleurs , je suis en opposition avec le titre de ce bouquin, je trouve et pense que vous n’avez pas perdu votre emploi, mais plutôt votre employabilité et la faute doit être partagée avec l’entreprise qui vous rémunérait à court terme sans perspective et projet social humainement ou écologiquement « bon ».

  3. Ping : saine lecture pour les chômeurs et les autres Formation Conseil - asSENsion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *